Vous êtes ici : Accueil > Finance

Crédit Expertise

Trois indicateurs permettent aux établissements financiers de se fier ou non à un dossier. Il s’agit du taux d’endettement, de préférence à moins de 33 %, de la durée de remboursement, l’idéal serait égal ou inférieur à 25 ans, et l’apport personnel, dont 20 % sont recommandés pour valider la demande. Compte tenu de ces conditions, les taux d’acceptation ont diminué alors qu’il était à hauteur de 5,5 % l’an dernier. Les refus représentent 11 % des dossiers et ce sont les primoaccédants qui sont les plus touchés.

Que faire face aux refus de crédit immobilier ?

Il est d’abord préférable de consulter un site d’aide au choix comme Crédit Expertise. Mieux vaut suivre les conseils et les astuces à travers cette plateforme pour assurer sa demande et découvrir les démarches à réaliser. Il faut par ailleurs savoir qu’une ville onéreuse telle que la capitale offre moins de place aux nouveaux acquéreurs et 20 % d’apport correspond à 12 000 euros, une somme astronomique. La solution est par conséquent de procéder au regroupement de crédits, qui permet d’économiser sur ses mensualités, soit de se construire un apport important. On peut aussi faire appel à un courtier.

Visiter le site Crédit Expertise

Haut de page