Vous êtes ici : Accueil > Evènementiel

Commémorations.fr

Il est toujours difficile de faire face à la perte d'un proche, c'est pourquoi la loi permet aux travailleurs se trouvant dans une telle situation de jouir d'un congé exceptionnel. La durée et la condition y afférentes diffèrent pour les personnes travaillant dans le domaine public et celles dans le privé.

Ce qu'il faut savoir sur les congés en cas de décès d'un proche

Lorsqu'un travailleur perd un membre de sa famille, il peut demander un congé pour faire face à l'événement. Le site Commémorations.fr précise que la durée du congé varie suivant le lien du défunt et du salarié ainsi que le domaine dans lequel ce dernier travaille (privé ou public). Mais également, en cas d'existence d'un accord d'entreprise ou d'une convention collective.

Il faut noter que ce genre de congé ne s'obtient qu'en cas de décès d'une très proche famille notamment le conjoint, un parent, un enfant ou un collatéral. Pour le cas de l'enfant, la durée du congé dépend de l'âge de ce dernier, 15 jours pour les moins de 25 ans et 5 jours au-delà.

Visiter le site Commémorations.fr

Haut de page